Je me suis maintenant rendu compte, juste avant d’écrire cet article, que je me restreins moi-même dans ma productivité. Beaucoup.

Mais je fais de mon mieux pour améliorer cela, la preuve : vous lisez ces lignes.

Procrastination ?

Sujet beaucoup abordé un peu partout, en article, en vidéo… la procrastination est je pense l’une des principales causes de notre non-progression, notre ambition restreinte, et donc de notre situation lorsque celle-ci ne nous plaît pas autant qu’on le voudrait.

Petite précision : la procrastination est le fait de remettre quelque chose au lendemain. Le fameux « je ferai ça plus tard » ou « pas d’inquiétude, j’ai le temps ». Qui aboutit le plus souvent à… rien du tout, c’est bien ça le problème.

Je reviendrai sur cet ennemi que nous avons tous, mais ce n’est pas réellement le sujet de cet article.

Il ne s’agit pas vraiment de procrastination ici. Plutôt du concept de « bon moment ».

Ne ratez pas le « bon moment »

Soyons clairs : le moment parfait pour accomplir quelque chose n’existe certainement pas. Ou, s’il existe, c’est tout simplement maintenant (si nous pensons que la perfection existe, autant qu’elle serve à se bouger et agir).

Ce « bon moment » dont je parle est la courte période durant laquelle votre enthousiasme pour une idée, pour un projet, est à son maximum. Et souvent il se trouve que c’est au moment où l’idée arrive.

Vous savez, ce sursaut d’excitation et de motivation lorsqu’une idée vous vient, que vous la trouvez géniale et que vous avez hâte de la voir se matérialiser.

Bonne nouvelle : c’est maintenant que vous allez la matérialiser !

Le risque si vous ne lancez pas votre idée

Le risque, si vous lassez passer cette idée,que vous la notez seulement (si vous êtes excité par une idée et que vous ne la notez pas je pense que c’est clairement une erreur), c’est de la mettre de côté trop longtemps et dans ce cas :

– Vous trouvez l’idée mauvaise lorsque vous y revenez, donc vous ne la testez même pas.
– Vous n’avez plus cette flamme de départ et cette motivation de la nouveauté lorsque vous y revenez.

Le conseil sera bref : Lorsque vous avez une idée, de vidéo, d’article, d’image, de scène, d’histoires,… Mettez-là en place le plus rapidement possible. Si vous le pouvez, tournez votre vidéo dans l’instant, écrivez votre histoire, réalisez vos premiers croquis… Si c’est un projet court faites-le directement, si c’est un projet plus long faites les premiers pas dès maintenant.

Objectif : Vous servir de la motivation qu’engendre la nouveauté, de cette excitation de la nouvelle idée, et la transformer en productivité !

Vous aurez alors plus de facilité à vous lancer dans des projets et à matérialiser vos idées. Les bonnes idées donneront du contenu de qualité, les moins bonnes idées seront identifiées rapidement et vous ne les aurez plus dans un coin de la tête…

Alors pourquoi attendre ?

Une idée ? Lancez-la MAINTENANT.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *