La jeunesse de Picsou : le canard le plus inspirant du monde

Vous connaissez forcement l’Oncle Picsou. Le vieux canard multi-milliardaire, l’un des radins les plus mythiques de l’Histoire. Au départ, quand j’étais petit, je le voyais comme un vieux pingre, qui ne pense qu’à son argent. Presque comme un méchant, finalement, lorsque je lisais ses aventures dans Picsou Magazine. Puis un jour j’ai découvert que sa vie avait été racontée… Depuis son enfance jusqu’à ce qu’il devienne le vieux radin que nous connaissons.

La jeunesse de Picsou

C’est dans un hors-série en deux volumes de Picsou Magazine que j’ai découvert la bande dessinée de Don Rosa. Je crois bien avoir lu trois ou quatre fois ces deux volumes en peu de temps, tellement ces aventures me passionnaient.

la jeunesse de picsou

Moi qui le voyait comme un odieux vieux riche, je ne m’étais jusque là pas demandé comment Oncle Picsou en était arrivé là. Et j’ai alors compris qu’il avait commencé son périple tout jeune, après avoir reçu son premier sou.

picsou sou fétiche

Après avoir découvert que cette pièce ne valait rien dans son Ecosse natale, le jeune Balthazar Picsou décidera de gagner sa vie en Amérique et de devenir l’homme (enfin le canard, quoi) le plus riche du monde. Il va alors s’embarquer dans un bateau et vivre des tas d’aventures incroyables partout dans le monde. Et ce qui m’a le plus touché lors de cette lecture, c’était la volonté de petit garçon à réaliser son rêve. Sa détermination. Son ambition.

Ce que Picsou m’a appris

A travers ses voyages, Picsou va rencontrer des gens, se faire des amis, des ennemis, parfois même contribuer à l’Histoire du monde via ses actions. Tout n’est pas tout rose pour lui. Il va devoir s’endurcir, faire face aux problèmes, à la cruauté de certaines personnes. Et une grande place est laissée aux sentiments de lui et sa famille. Lorsqu’il revient dans son village natal (c’est pas la fin de l’histoire, juste une étape) il se fait huer par les personnes qui l’aimaient petit simplement parce qu’il est revenu riche.

picsou revient riche

Il va devoir apprendre la vie, tout simplement. Et nous allons le suivre dans ces péripéties durant des décennies. Ce sont des valeurs importantes qu’il transmet : l’importance du travail pour accomplir son rêve, faire face aux obstacles, avoir de grands objectifs… C’est pour cela que cette bande dessinée a une importance particulière pour moi. Je ne m’en suis pas vraiment rendu compte étant petit, j’étais juste captivé par ces aventures. Puis j’ai compris à quel point ça avait dû forger quelque part mon envie de faire ce que je veux.

Finalement, Picsou a placé l’une des briques de ce qui est devenu la fondation de ma passion, certainement.

J’avais ces Picsou Magazine hors-série, puis nous les avons vendu durant un vide-grenier, je crois. Je m’étais dit que je n’avais plus envie de les relire. Et des années plus tard j’ai découvert la réédition de ces aventures extra-ordinaires et je me suis dit que j’allais me la procurer.

La nouvelle édition de la Jeunesse de Picsou

Les deux volumes sont là, réunis dans un carton avec une très belle couverture. Il y a même un sou fétiche à l’intérieur du coffret !

le coffret jeunesse de picsou

le sou fetiche de picsou

Je me suis donc retrouvé à lire de nouveau cette jeunesse de Picsou qui m’a tant marqué, plus de 10 après avoir tenu ce Picsou Magazine entre mes mains. Le plaisir était le même, peut-être même décuplé. Et puis, ayant grandi, j’y ait vu d’autres choses. J’ai compris le sens de certains passages, qu’un enfant de 8 ou 9 ans a du mal à saisir. Les illustrations m’ont alors encore plus impressionné, maintenant que je sais le travail nécessaire pour ce genre de création.

Peut-être que cette bande dessinée vous a marqué étant petit. Vous l’avez peut-être lu récemment. Ou alors vous ne l’avez jamais lu et je ne peux que vous conseiller de le faire ! Cette édition de l’oeuvre de Don Rosa comporte, entre chaque chapitre, des écrits de l’auteur. Vous y apprendrez des secrets de fabrication, des anecdotes ou encore des réflexions sur tel ou tel élément de cette histoire.

acheter la jeunesse de picsou
 

Vous pouvez cliquer sur l’image ou sur ce lien pour accéder au livre. Sachez que ce sont des liens affiliés et que je toucherai donc un pourcentage sur votre commande. C’est un bon moyen de m’aider sans rien payer de plus.

 
 

Regardez la vidéo sur ce sujet

 

– Benjamin –

 

2 réflexions au sujet de « La jeunesse de Picsou : le canard le plus inspirant du monde »

  1. Salut! Ayant apprécié Don Rosa dans ma jeunesse grâce à Picsou magazine, j’ ai été moi aussi ravie d’ apprendre que des éditions intégrales allaient paraitre! Je suis pas du tout « Disney » mais dès gamine, j’ ai trouvé que les scénarios étaient riches et c’ est logiquement devenu un de mes premiers « master » en dessin, bref un mec de qui on a des tas de choses à apprendre, et j’ aime particulièrement son sens du détail… Perso j’ ai préféré les histoires des Castor Junior, je pense que c’ est une très bonne lecture pour les enfants, c’ est bourré de références historiques ou mythologiques qui donnent envie d’ apprendre. J’ ai pas encore craqué, j’ ai tellement de b.d qui manquent dans ma bibliothèque, mais le jour où je vais m’ y remettre, une chose est sure, je vais prendre mon pied. ^_^ Ah oui et chapeau pour le site, très enrichissant! 😉

    1. Merci pour ton commentaire ! Je préfère ce genre d’histoires où il y a de l’aventure et une véritable leçon à en tirer, moi aussi. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *