Général

Vidéos 360° : raconter une histoire différemment

Depuis quelques années se développent de nouvelles manières de raconter une histoire.

A travers les casques de réalité virtuelle par exemple, pour s’immerger pleinement dans le film ou le jeu. Ou bien grâce aux vidéos 360 degrés, c’est-à-dire des œuvres dans lesquels on peut naviguer.

L’immersion dans une histoire

Le dernier exemple que j’ai vu est Pearl, réalisé par Patrick Osborne, qui avait déjà réalisé Feast chez Disney en 2014.

Ce qui m’a le plus touché dans ce film-là est l’incroyable immersion. En terme de narration, le spectateur a le contrôle sur ce qu’il suit. Il peut même rater des actions en ne regardant pas au bon endroit au bon moment. Cela renforce forcement notre rapport émotionnel au film, ou au moins attise notre curiosité pour nous donner envie de voir tout ce qui s’est passé.
Auparavant un autre projet lancé par Google avait fait parlé de cette utilisation des nouvelles technologies. Il s’agit du court-métrage Duet, réalisé par le maître Glen Keane en personne.

 

Concevoir différemment son histoire

Ce making of vous permettra de mieux comprendre la façon de créer ce genre d’œuvre d’un nouveau genre. Vous remarquerez que l’état d’esprit est le même que pour un film « traditionnel ».

La technologie ne reste qu’un outil pour raconter une histoire, un biais, pas une fin en soi.

Construire le futur de la narration

Ces créations m’enthousiasment beaucoup car c’est grâce à des artistes très compétents comme Glean Keane ou Patrick Osborne, qui s’associent aux ingénieurs derrière ces innovations, que ces technologies peuvent atteindre un nouveau niveau de crédibilité.

Ce sont des preuves de leur puissance en tant qu’outil de narration. Et pense que cette façon de raconter, de placer le spectateur réellement dans l’histoire, va se développer pour devenir une partie de notre quotidien. Comme l’ont fait les autres médiums, d’ailleurs.

En tant que créatif ce genre de films me fait rêver. Et bien évidemment les possibilités offertes par ces outils (dès aujourd’hui ou ce qu’ils permettront de faire demain) sont de superbes opportunités pour créer nos images, raconter nos histoires, d’une nouvelle manière.

Si je veux écrire à ce sujet c’est pour deux choses.

Déjà pour partager ces œuvres avec vous, si vous ne les connaissez pas encore, donc pour vous inspirer.

John Lasster, un grand conteur d'histoire.

Mais aussi pour vous faire comprendre que la technologie est un outil au service du créateur.

Et John Lasseter l’a dit très justement :
« L’art défie la technologie, et la technologie inspire l’art. »

Servez-vous de ces outils comme une nouvelle force pour votre narration.

Il faut concevoir les projets selon l’histoire à raconter, évidemment, mais aussi prendre en compte les spécificités du médium que nous voulons utiliser.

Et d’ailleurs le médium utilisé doit provenir d’un choix conscient, avec une raison particulière qui justifie l’utilisation de telle ou telle technique.

En tout cas c’est très inspirant, et ça donne beaucoup d’idées pour la suite.

C’est à nous de montrer tout ce qu’il est possible de faire pour raconter des histoires.

2 réflexions au sujet de « Vidéos 360° : raconter une histoire différemment »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *